Assurance de personnes

jan 19th, 2009 | Categorie: Non classé

Une assurance de personnes est un contrat passé entre un assureur et un assuré qui, moyennant le paiement d’une prime, est dédommagé en cas de maladie, d’accident corporel ou de décès. La souscription aux assurances de personnes est avantageuse dans la mesure où les cotisations versées sont toujours récupérées et on peut dire que c’est une forme d’épargne qu’on recouvre selon les termes de la souscription effectuée.

Les types d’assurance de personnes
L’assurance de personnes concerne surtout l’assurance sur la vie et elle peut être entière ou temporaire. Elle consiste à un assureur de garantir à son client, qui a régulièrement payé les primes fixées par la police,

Assurance de personnes

le versement d’une somme convenue dans le contrat aux ayant-droits désignés. Généralement, selon les termes de la police, la totalité de cette somme est payable après le décès de l’assuré, mais s’il est toujours vivant au terme du contrat, il peut en obtenir le versement partiel. Si c’est l’assuré qui a personnellement pris l’initiative de s’assurer, c’est une assurance individuelle et, si c’est l’entreprise qui l’emploie qui a contracté l’assurance pour lui, c’est une assurance-vie de groupe mais, le contrat, en cas de départ de l’assuré de son entreprise, peut toujours être changé en une police individuelle.

L’assurance-vie en cas de décès
Selon la police souscrite, en cas d’assurance-vie entière à prime unique, l’assureur verse aux ayant-droits désignés par l’assuré la somme convenue dans le contrat quand celui-ci meurt. Toutefois, l’assurance n’est pas valable au cas où l’assuré s’est donné volontairement la mort, mais il faut que le suicide soit prouvé par l’assureur.

L’assurance-vie en cas de décès

Toutefois, certaines polices contiennent des clauses par lesquelles l’assurance s’engage à payer la somme assurée même en cas de suicide de l’assuré, dans ce cas, le contrat ne prend effet que deux ans après sa signature. Mais s’il vit toujours, en cas de résiliation du contrat, il peut récupérer une valeur partielle de la police d’assurance qu’il a souscrite ou la changer en assurance-vie temporaire, équivalente à la valeur de sa souscription.

L’assurance en cas de vie

L’assurance en cas de vie
Dans cette forme d’assurance, c’est le contractant qui est lui-même le bénéficiaire de l’assurance souscrite. Ce type d’assurance est personnel et n’est pas transmissible aux héritiers en cas de décès. S’il est toujours vivant à la date convenue dans le contrat, l’assureur verse au contractant le montant de la valeur à laquelle il a souscrite. Il faut cependant qu’il s’est acquitté de toutes ses primes pour bénéficier de son assurance.

L’assurance mixte
Le paiement d’une assurance mixte peut être effectué à la mort de l’assuré ou à une date déterminée dans le contrat. C’est une forme d’assurance et d’épargne qui peut être adaptée aux besoins de l’assuré. Les risques couverts sont divers mais le coût des polices est relativement élevé.

Partagez cette article
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google