Assurance crédit

jan 19th, 2009 | Categorie: Non classé

Tout comme il est nécessaire d’assurer ses biens, les entreprises doivent également assurer leurs créances. L’assurance-crédit est orientée principalement sur la prévention, le recouvrement et l’indemnisation en cas de non-paiement des créances. En matière de prévention, l’assureur surveille la situation des clients qui ont des créances dépassant les 5 000 euros et tient l’entreprise au courant de l’évolution de leur compte. En ce qui concerne le recouvrement, l’assurance se charge de l’encaissement en cas d’insolvabilité d’un client. L’indemnisation consiste en un dédommagement versé par l’assurance à l’entreprise en cas de non-paiement de la créance ou encore de retard de l’encaissement. Les contrats peuvent être effectués via Internet pour accélérer les procédures.

Ce qu’il faut savoir de l’assurance crédit
La maison d’Assurance crédit dédommage en cas de non-paiement, régit les contentieux tout en surveillant la situation financière des clients. Actuellement, trois sortes d’assurance crédit sont proposées aux entreprises :

L’assurance-crédit

l’assurance crédit forfaitaire, l’assurance crédit classique et enfin l’assurance crédit grands comptes. Il est à noter que les coûts varient selon le type d’assurance crédit choisi. L’intervention ici comprend aussi trois étapes qui sont la prévention et la surveillance, la gestion des contentieux et l’indemnisation. Le prix de l’assurance crédit

contrat assurance crédit

tient compte de plusieurs critères et, il varie de 0,1% à 1% du montant du chiffre d’affaires concerné. « Assurance crédit » protège contre les non-paiements et les dettes sont dédommagées jusqu’à 90%. Les entreprises qui se trouvent à Luxembourg, à Monaco ou à Andorre peuvent y adhérer.

Quels sont les avantages tirés par l’entreprise ?
Une entreprise qui a souscrit un contrat assurance crédit et qui verse régulièrement sa cotisation, percevra des indemnités en cas d’insolvabilité des clients. Elle sera ainsi mieux protégée et peut évoluer au mieux étant donné que 20% des ruines des entreprises européennes ont pour origine des créances non payées.

établissements de crédit

La souscription à cette assurance n’est pas obligatoire, mais aucun prêt n’est consenti par les établissements de crédit que si le demandeur est assuré. Dans le cas contraire, si ce dernier est dans l’impossibilité de rembourser, c’est son assureur qui effectuera le remboursement à sa place. Cette assurance est proposée par la banque, mais l’emprunteur peut la choisir librement. Néanmoins, ces assurances peuvent être expirées et des franchises peuvent aussi être comprises dans ces contrats.

Qu’est-ce qu’on entend par assurance emprunteur ?
Connue sous l’appellation ADI, l’assurance décès invalidité est une assurance-vie de crédit, non obligatoire mais très utile. Elle est essentielle aussi bien pour l’organisme prêteur que pour le demandeur, car si le premier est assuré d’être toujours remboursé quelle que soit la situation du demandeur, le second quant à lui, est couvert des risques liés à l’emprunt et évite à ses héritiers de payer ses dettes à sa place en cas de décès. Cette assurance prend aussi en compte l’invalidité et elle peut être fournie par la banque à son client qui bénéficierait ainsi d’un « contrat de groupe » donc, moins cher.

Partagez cette article
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google